Forum du CPS

Forum du Cercle des étudiants en Philosophe et sciences Sociales
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Interpelante situation du BESHPo

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tutu
rodé-e
rodé-e
avatar

Nombre de messages : 230
Age : 29
Localisation : Bruxelles
Année de baptême : 2006
Poste au cercle : Old one
Date d'inscription : 01/05/2007

MessageSujet: Interpelante situation du BESHPo   Sam 12 Nov 2011 - 16:52

Certains d'entre vous sont déjà au courant de la situation, dès lors si je ne suis pas suffisamment complet, n'hésitez pas à combler les manques!

Il existe un protocole de financement des bureaux étudiants (BE) de l'ULB qui permet à un bureau facultaire d'obtenir des financements. A l'heure actuelle, et tant que le Besocan et le BESHPo n'auront pas fusionné, il n'y a pas de BEFSP. Il existe une clause au sein de ce protocole, qui est au centre de la menace qui pèse sur le BESHPo: si une majorité de délégués étudiants se rallient à un BE, ce BE devient de facto le BE facultaire et l'(es) autre(s) sont tout simplement dissous.

La liste "Priorité étudiante", et des délégués étudiants proches du Comac (à vérifier pour ces derniers) sont intéressés par cette source de financement qui leur permettrait de financer (1) leur campagne électorale, (2) leurs manifestations Wendy (3) leurs autres activités. Ils ont donc, semble-t-il, décidé de réaliser une OPA sur le Besocan, qui représente une cible de choix à cet égard et, pour ce faire, vont tenter de placer un maximum de leurs délégués étudiants dans les différents conseils facultaires et de département. La réussite de leur opération aurait donc pour conséquence la disparition du BESHPo et la non-continuité des activités (drink d'accueil, cérémonie de proclamation, semaine de l'Europe, Jobday, aide aux étudiants, etc.) que ce BE a développées au fil des années grâce à l'investissement de plusieurs générations de bénévoles. Ces individus considèrent les BE comme un outil au service de la délégation étudiante. Or, ce n'est pas l'esprit qui prévaut puisque le BE vise avant tout à servir les étudiants!

En tant qu'ancien membre de ce BE, je ne peux me résoudre à laisser un tel scénario se réaliser! C'est pourquoi, exceptionnellement, je sors de ma réserve vis-à-vis de ces questions. J'ai donc décidé de venir vous en faire part et vous demander de nous aider à éviter la disparition du BESHPo. Pour ce faire, deux choses.

La première est qu'il est nécessaire d'obtenir des volontaires pour se présenter délégués étudiants, et ce pour les Poli1, les Poli5 (peu importe la finalité) et les PINT5. Si vous vous sentez l'âme de participer à ces conseils qui se tiennent une fois par mois, n'hésitez pas à vous présenter. Contactez Mattia Pisetta (via facebook ou l'adresse email: mpisetta@ulb.ac.be ou en vous rendant dans les locaux du BESHPo) pour obtenir davantage d'information quant au travail de délégué étudiant et idéalement pour vous y présenter. Il y a quatre places par année d'études à pourvoir (deux au conseil de département et deux au conseil facultaire). Ne tardez pas, les inscriptions se clôturent le 17 novembre!

La seconde est de vous rendre aux urnes et de voter pour les délégués étudiants qui se seront présentés en lien avec le BE. De la sorte, non seulement vous éviterez la disparition du BESHPo mais vous vous assurerez également que les représentants étudiants au sein des conseils ne s'aligneront pas sur une position idéologique mais bien sur la défense pragmatique des problèmes auxquels sont confrontés les étudiants.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Prolo
accro
accro
avatar

Nombre de messages : 311
Age : 26
Localisation : Au fond.
Année de baptême : 2009
Poste au cercle : Old Inglorious Barman
Date d'inscription : 26/09/2009

MessageSujet: Re: Interpelante situation du BESHPo   Sam 12 Nov 2011 - 18:21

Citation :
La liste "Priorité étudiante", et des délégués étudiants proches du Comac (à vérifier pour ces derniers) sont intéressés par cette source de financement qui leur permettrait de financer (1) leur campagne électorale, (2) leurs manifestations Wendy (3) leurs autres activités. Ils ont donc, semble-t-il, décidé de réaliser une OPA sur le Besocan, qui représente une cible de choix à cet égard et, pour ce faire, vont tenter de placer un maximum de leurs délégués étudiants dans les différents conseils facultaires et de département. La réussite de leur opération aurait donc pour conséquence la disparition du BESHPo et la non-continuité des activités

D'où tiens-tu ces informations ? Et surtout, as-tu contacté un des membres de "Priorité Etudiante" ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Urk
Geek
Geek
avatar

Nombre de messages : 3018
Age : 31
Année de baptême : 2006
Poste au cercle : Ex
Date d'inscription : 28/04/2007

MessageSujet: Re: Interpelante situation du BESHPo   Sam 12 Nov 2011 - 18:49

Lundi j'irai en réunion de cerk pour expliquer le problème en profondeur...

_________________
Tous les animaux sont égaux, mais il y a des animaux plus égaux que d'autres

1 2 3 4 5
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tutu
rodé-e
rodé-e
avatar

Nombre de messages : 230
Age : 29
Localisation : Bruxelles
Année de baptême : 2006
Poste au cercle : Old one
Date d'inscription : 01/05/2007

MessageSujet: Re: Interpelante situation du BESHPo   Sam 12 Nov 2011 - 19:27

Prolo a écrit:
D'où tiens-tu ces informations ? Et surtout, as-tu contacté un des membres de "Priorité Etudiante" ?

Je les tiens du Président du BESHPo qui a participé à au moins deux réunions avec les personnes en question de la liste qui n'ont émis, semble-t-il aucune gêne à affirmer ce que je vous ai rapportés. Il a toute ma confiance et je doute qu'il ait déformé les faits ou les propos.


Urk a écrit:
Lundi j'irai en réunion de cerk pour expliquer le problème en profondeur...

J'ai pris les devants en raison des délais impartis (date limite d'inscription aux élections). A quelle heure se tiendra la réunion de Cercle? Si possible, je tenterai d'y assister.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Urk
Geek
Geek
avatar

Nombre de messages : 3018
Age : 31
Année de baptême : 2006
Poste au cercle : Ex
Date d'inscription : 28/04/2007

MessageSujet: Re: Interpelante situation du BESHPo   Sam 12 Nov 2011 - 19:29

midi...
Et juste pour apporter de l'eau au moulin, les personnes qui s'investissent pour les étudiants dans le bureau stressent quand même pas mal qu'une structure puisse être reprise à des seules fins politiques

_________________
Tous les animaux sont égaux, mais il y a des animaux plus égaux que d'autres

1 2 3 4 5
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JM
Big Fan
Big Fan
avatar

Nombre de messages : 637
Age : 27
Localisation : Jamais au baptême CPS
Année de baptême : 2k9
Poste au cercle : Carnounours
Date d'inscription : 07/11/2009

MessageSujet: Re: Interpelante situation du BESHPo   Sam 12 Nov 2011 - 22:39

Ouais, le pire reste quand même que c'est une organisation qui cherche plus de blé par tous les moyens pour nous faire chier (excusez l'expression) encore plus sur le campus. Rien que pour ça, il faut en effet faire quelque chose, j'attends impatiemment la réunion de lundi pour en discuter !

_________________
"Dehors, les yeux des animaux allaient du cochon à l'homme et de l'homme au cochon, et de nouveau du cochon à l'homme ; mais déjà il était impossible de distinguer l'un de l'autre."

Georges Orwell - La ferme des animaux
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
G. Sapine
Culture/social


Nombre de messages : 2
Age : 25
Localisation : Soignies
Année de baptême : 2010
Poste au cercle : Social/Librex
Date d'inscription : 04/12/2010

MessageSujet: Re: Interpelante situation du BESHPo   Lun 14 Nov 2011 - 11:51

Bonjour Tutu

Comme l'a fait remarquer très justement Prolo, tu n'as pas rencontré de délégué Priorité Etudiante et comme je suis moi-même déléguée Priorité Etudiante et d'ailleurs membre de Comac (je ne vois pas en quoi cela peut poser un problème) je tenais à ce qu'on puisse avoir les deux points de vue. Surtout que pas mal d'informations que tu as reçues sont erronées.

Premièrement Priorité Etudiante est déjà majoritaire à l'heure actuelle et aurait déjà pu constituer un BE FSP sans se préoccuper ni du Besocan ni du BESHPo mais ce n'est pas du tout comme ça que l'on veut travailler.

Pour ce qui est du protocole du financement, en effet cela a été un argument en plus pour que l'on constitue un bureau facultaire. Nous voulions constituer ce bureau non pas pour éradiquer le BESHPo mais pour permettre aux délégués de faire leur travail au mieux, d'avoir par exemple un lieu où se réunir, où préparer les conseils facultaires et départementaux. Nous voulons nous placer dans une optique où les étudiants peuvent trouver les gens qui le représentent et ainsi qu'on puisse les aider au quotidien et défendre leurs droits car c'est pour ça que nous nous bougeons au quotidien (que nous vous faisons chier sur le campus, oui Janmart Smile ) Aujourd'hui nous avons déjà gagné des droits étudiants grâce notamment au décret Wendy (Par exemple le fait que les boursiers ne payent plus ni leurs livres, ni leurs minerval et que ce dernier soit bloqué pour 5 ans à 835 € pour tous)

Nous trouvons le travail des BE actuels très intéressant et c'est pourquoi nous avons organisé des réunions pour discuter d'une fusion des BE existants et l'intégration des délégués dans cette nouvelle structure et nous avons été confronté à un non catégorique du BESHPo de discuter. En effet le BESHPo se considère neutre et apolitique et ne veut rien à faire avec nous car nous avons une vision politique générale. Ensuite nous n'avons pas fait une OPA sur le Besocan mais avons décidé au terme de pas mal discussions de travailler ensemble. Je crois qu'il est bon de nuancer un peu

" De la sorte, non seulement vous éviterez la disparition du BESHPo mais vous vous assurerez également que les représentants étudiants au sein des conseils ne s'aligneront pas sur une position idéologique mais bien sur la défense pragmatique des problèmes auxquels sont confrontés les étudiants."

J'aimerais particulièrement réagir à cette affirmation! Premièrement nous n'avons jamais parlé de faire disparaître le BESHPo, mais de le fusionner, ce qu'il a déjà fait il y a quelques mois avec le Beshum où là ça ne posait de problème. Ensuite cela ne signifie pas que les activités que chaque BE actuels ou Priorité Etudiante organisent ne pourraient plus se faire. Depuis septembre, la faculté peut financer le bureau fac, on pourrait d'autant mieux organiser toutes nos activités respectives, à moins, que certaines personnes du Beshpo refuseront de continuer à organiser des services pour les étudiants si nous travaillons tous ensemble ?
Deuxièmement j'aimerais te demander en quoi le BESHPo ne s'aligne pas déjà sur une position idéologique? N'organise t'il pas des JobDays et des semaines de L'Union Européenne? Et même si il n'organisait pas ce genre d'activité, est ce que le fait de ne pas prendre position n'est pas en soit une prise de position? Lorsque nous siègons en conseil, nous voyons toutes une série de dossiers qui peuvent avoir un impact concret sur la vie des étudiants il est important de prendre position pour ne pas laisser des choses qui seraient défavorables pour les étudiants.
"La défense pragmatique des problèmes auxquels sont confrontés les étudiants"? Pour information la seule fois ou Mattia a parlé en conseil est pour demander le port de la toge lors de la remise des diplômes. Est ce un problème plus concret pour les étudiants que le prix et la disponibilités des support de cours ou la bataille pour 36h entre chaque examen pour lesquels nous nous battons au quotidien depuis 2 ans déjà et pour lesquels nous avons déjà obtenu des victoires concretes?

Bien à toi, Meghan

(Soca 1 votez pour moi, les autres votez Priorité Etudiante cheers )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tutu
rodé-e
rodé-e
avatar

Nombre de messages : 230
Age : 29
Localisation : Bruxelles
Année de baptême : 2006
Poste au cercle : Old one
Date d'inscription : 01/05/2007

MessageSujet: Re: Interpelante situation du BESHPo   Lun 14 Nov 2011 - 17:34

G. Sapine a écrit:
Comme l'a fait remarquer très justement Prolo, tu n'as pas rencontré de délégué Priorité Etudiante (...)

C'est désormais chose faite. Et si vous ne l'affirmez pas ouvertement, votre volonté de création d'un bureau étudiant facultaire où "tous les étudiants motivés sont les bienvenues" semble attester du risque de dissolution du BESHPo, comme le prévoit le protocole de financement. Vous souhaitez avant tout faire passer vos idées politiques qui n'ont pas leur place en Conseil de département et facultaire et, pour cela, vous semblez ne pas avoir de scrupules à détruire une structure qui œuvre uniquement dans l'intérêt des étudiants et qui se refuse à suivre une ligne idéologique mais qui opte plutôt pour une orientation fédératrice où chacun, peu importe ses orientations politiques, sexuelles ou autres, peut contribuer à prodiguer des services utiles aux étudiants.

G. Sapine a écrit:
Premièrement Priorité Etudiante est déjà majoritaire à l'heure actuelle et aurait déjà pu constituer un BE FSP sans se préoccuper ni du Besocan ni du BESHPo mais ce n'est pas du tout comme ça que l'on veut travailler. (...)

Faux, le protocole d'accord ne prendra effet qu'à la suite des élections qui se dérouleront au mois de décembre, et seuls les nouveaux élus auront donc la possibilité de mettre en application les clauses de ce protocole. Par ailleurs, tu concèderas bien que l'argument qui consiste à dire que cela n'a pas été fait et donc cela ne se fera pas n'est pas particulièrement convaincant. Et ce particulièrement à la lumière des éléments que je viens de préciser.

G. Sapine a écrit:
(...) Nous voulions constituer ce bureau non pas pour éradiquer le BESHPo mais pour permettre aux délégués de faire leur travail au mieux, d'avoir par exemple un lieu où se réunir, où préparer les conseils facultaires et départementaux. Nous voulons nous placer dans une optique où les étudiants peuvent trouver les gens qui le représentent et ainsi qu'on puisse les aider au quotidien et défendre leurs droits car c'est pour ça que nous nous bougeons au quotidien (...) Nous trouvons le travail des BE actuels très intéressant et c'est pourquoi nous avons organisé des réunions pour discuter d'une fusion des BE existants et l'intégration des délégués dans cette nouvelle structure et nous avons été confronté à un non catégorique du BESHPo de discuter. En effet le BESHPo se considère neutre et apolitique et ne veut rien à faire avec nous car nous avons une vision politique générale.

Plusieurs choses. La première est que les bureaux étudiants, ce n'est pas nouveau, ont toujours adopté cette ligne apolitique parce que ce n'est pas leur objet. Il y a déjà suffisamment de structures au sein de l'université qui permettent de faire entendre ses idées, valeurs ou idéologies. Les BE ont vocation à offrir des services aux étudiants, services qui ne s'inscrivent dans aucune dimension idéologiquement orientée. Il est donc naturel qu'un BE sollicité pour prendre activement part à des activités politiquement orientée refuse d'emblée. Chacun a le droit et la liberté de pouvoir exprimer ses convictions, ce n'est encore une fois pas le cas pour un BE qui vise à rassembler des bénévoles de tous horizons et orientations politiques (et autres) autour de l'offre de services pour les étudiants. Ce pour quoi, je dois dire, les BE ont développé une certaine expertise.

G. Sapine a écrit:
Aujourd'hui nous avons déjà gagné des droits étudiants grâce notamment au décret Wendy (Par exemple le fait que les boursiers ne payent plus ni leurs livres, ni leurs minerval et que ce dernier soit bloqué pour 5 ans à 835 € pour tous)

C'est un non sens. Ce n'est pas en Conseil de département ou en Conseil facultaire que vous avez obtenu cela puisqu'ils n'ont aucun pouvoir décisionnel et encore moins de quelconques prérogatives vis-à-vis de ces thématiques. C'est la FEF qui a pu obtenir cela auprès de la Communauté française.

G. Sapine a écrit:
(...) Premièrement nous n'avons jamais parlé de faire disparaître le BESHPo, mais de le fusionner, ce qu'il a déjà fait il y a quelques mois avec le Beshum où là ça ne posait de problème. Ensuite cela ne signifie pas que les activités que chaque BE actuels ou Priorité Etudiante organisent ne pourraient plus se faire. Depuis septembre, la faculté peut financer le bureau fac, on pourrait d'autant mieux organiser toutes nos activités respectives, à moins, que certaines personnes du Beshpo refuseront de continuer à organiser des services pour les étudiants si nous travaillons tous ensemble ?

La fusion est déjà un processus en cours de réalisation et est, à terme, envisagée pour créer un bureau facultaire. Clairement, votre volonté est de vous immiscer dans ce processus afin de faire valoir votre ligne politique orientée ce qui, comme je l'ai déjà précisé, va à l'encontre de la philosophie d'un bureau étudiant, qu'il soit départemental ou facultaire. Donc oui, il est pratiquement indéniable que si vous parvenez à vos fins, les étudiants motivés, comme vous les appelez, refuseront de prendre part à un bureau étudiant facultaire défendant une ligne politique orientée.

G. Sapine a écrit:
Deuxièmement j'aimerais te demander en quoi le BESHPo ne s'aligne pas déjà sur une position idéologique? N'organise t'il pas des JobDays et des semaines de L'Union Européenne?

Votre endoctrinement me laisse pantois. En quoi un jobday destiné à offrir aux étudiants un aperçu des perspectives d'emploi à la suite de leurs études peut-il être idéologiquement orienté? Sais-tu par exemple que l'année passée les syndicats ont été contactés et ont décliné? Egalement, en quoi organiser des conférences visant à étendre la compréhension des étudiants vis-à-vis de l'Union européenne en mobilisant des intervenants aux positions divergentes constitue-t-il une prise de position idéologique? Parce que vous n'aimez pas l'UE, on ne peut plus en parler ou en débattre, c'est ça? Tu te rends compte que ça va loin ce que tu dis....?!

G. Sapine a écrit:
Et même si il n'organisait pas ce genre d'activité, est ce que le fait de ne pas prendre position n'est pas en soit une prise de position?

Est-ce que le fait que je ne mette pas de beurre avec mon pâté sur ma tartine signifie que je n'aime pas le beurre? Ou simplement que je n'aime pas le beurre avec le pâté? Ou encore que je suis au régime? A argument imbécile, réponse imbécile mais faut arrêter de prendre les gens pour des cons.

G. Sapine a écrit:
Lorsque nous siégeons en conseil, nous voyons toutes une série de dossiers qui peuvent avoir un impact concret sur la vie des étudiants il est important de prendre position pour ne pas laisser des choses qui seraient défavorables pour les étudiants.

Bien entendu, c'est le rôle des délégués étudiants. Et tu peux prendre position au regard de la réalité du terrain et de manière totalement pragmatique sans pour autant t'inscrire dans une ligne politique. C'est avant tout ça qu'on attend d'un délégué étudiant.

G. Sapine a écrit:
Pour information la seule fois ou Mattia a parlé en conseil est pour demander le port de la toge lors de la remise des diplômes. Est ce un problème plus concret pour les étudiants que le prix et la disponibilités des support de cours ou la bataille pour 36h entre chaque examen pour lesquels nous nous battons au quotidien depuis 2 ans déjà et pour lesquels nous avons déjà obtenu des victoires concrètes?

Je ne dis pas que tout ce que vous faites est négatif. Je suis capable de reconnaître les qualités de mes "adversaires". Ce que je vous reproche, c'est d'être incapable de vous distancier d'une ligne politique orientée et de défendre avant tout votre idéologie, et ce en la faisant passer avant l'étudiant. Parce que vous considérez qu'il n'est pas d'autre choix possible que celui que vous posez et vous rejetez toute forme de contestation de cette idée.

J'ai été diplômé cette année. Et oui, c'était important car une cérémonie de proclamation avec toges, c'est autre chose que sans. Et oui, c'était ce qui interpellait le plus les étudiants de Ma2. Tu peux trouver cela trivial mais Mattia, lui, a suivi les doléances des étudiants. Et crois-moi, je n'ai entendu aucun écho négatif de la part des étudiants diplômés avec moi quant à l'utilisation de la toge pour la proclamation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Urk
Geek
Geek
avatar

Nombre de messages : 3018
Age : 31
Année de baptême : 2006
Poste au cercle : Ex
Date d'inscription : 28/04/2007

MessageSujet: Re: Interpelante situation du BESHPo   Lun 14 Nov 2011 - 18:02

je vais répondre par points

-Priorité étudiante n'aurait pas PU créer un BE de fac actuellement puisque ce que le protocole qui a été signé (comme l'a mentionné tutu) ne vaut que pour l'après élection de décembre, bref soit vous ne lisez pas ce sur quoi vous voulez travailler, soit vous mentez,, dans les deux cas c'est pathétique.

- priorité étudiante aka comac ne s'est JAMAIS intéressé au bureau étudiant de notre fac, la seule chose qui les motive aujourd'hui, c'est la thune... JAMAIS avant le bureau n'a intéressé le comac/priorité étudiante...

-L'argument "priorité étudiante n'est pas le comac"... Ouais, priorité étudiante est juste un truc qui a été créé par le comac, donc c'est ptetre légèrement différent, mais ça reste le même parti politique, à savoir les jeunes ptb...

- Vous n'avez pas hésité a nous le rappeler aujourd'hui, vous voulez créer un bureau facultaire pour défendre VOS opinons politiques et vous voulez le créer en l'imposant aux membres...

- Vous n'avez pas non plus hésité à nous rappeler qu'après les élections vous alliez vous ralliez au besocan et créer votre bureau facultaire à partir de là et que je cite "les membres du beshpo sont les bienvenus, ils pourront s'intégrer dans les nouvelles structures, mais bon faire des photocopies c'est pas un gros travail"... Au delà de la condescendance dont à pu faire preuve Sarah envers des gens qui donnent du temps pour TOUS les étudiants et pas que ceux qui sont d'accord avec vous, c'est pitoyable de résumer le travail d'un membre du bureau étudiant à cela... Pour situer, c'est un peu comme si on disait qu'être délégué au cps ça se limite à organiser un ou deux td, à faire la fête quoi...

- Aider les étudiant à trouver un job n'est PAS une position idéologique... Faire des conférences sur le devenir de l'Union Européenne n'est pas une position idéologique... Si tu penses que ça en est, ouvre un dictionnaire ça pourra t'enrichir de connaître un peu de vocabulaire...

- On vous a proposé de vous intégré à la structure actuelle du beshpo VOUS avez refusé, notamment parce que le BESHPO se définit - comme le cerk d'ailleurs- comme apolitique, notion qui vous est répugnante, notion que vous avez encore trouvé répugnante en réunion de cerk il y a quelques heures.

- Aucun des membres de priorité étudiante n'a plus de 30pc de participation en conseil facultaire ou de département, si c'est comme ça que vous comptez aider les étudiant, par votre absence, vous servez à rien...

- Avant que le BESHPO ne le fasse, JAMAIS il n'y a eu un PV de ses réunions (en même temps vous êtes absent donc c'est compliqué d'en faire pour vous)

- Vous ne voulez pas "phagocyter" le BESHPO, mais vu ce que vous nous avez dit, le bureau sera de facto fermé et ses membres n'auront d'autre choix que de rentrer dans votre structure que vous imposez par la force et la menace, ou tout arrêter

- comment peux tu savoir ce que Mattia a dit à toutes les réunions, vous avez MOINS DE 30pc de présence...

Bref, le cerk et le bureau se sont toujours bien entendu, ont toujours essayé de construire des projets ensemble en s'inscrivant dans une ligne d'aide et de services aux étudiants, au service de TOUS les étudiants, et de ce point de vue là je ne peux qu'encourager les gens à se renseigner en allant au BESHPo et de voter pour des représentants qui ne feront pas passer leurs priorités politiques avant le service aux étudiants


edit : grillé par Tutu...


edit : les participations au conseil fac de l'année écoulée.... http://www.beshpo.be/index.php/consei-fac-menu

_________________
Tous les animaux sont égaux, mais il y a des animaux plus égaux que d'autres

1 2 3 4 5
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tom
Tout le monde le savait
avatar

Nombre de messages : 1410
Age : 29
Localisation : 1030 Ghetto Style Bitches !
Année de baptême : MMVII
Poste au cercle : Prince des Pioupious
Date d'inscription : 10/11/2007

MessageSujet: Re: Interpelante situation du BESHPo   Mar 15 Nov 2011 - 1:21

Est-ce que pendant ce temps là les gens se rendent compte que le Folklore est en danger ?

Blague à part bien vu Tutu, dommage que tu doives perdre ton temps à répondre à des arguments toujours aussi faiblards et préformatés..

_________________
Mitouf de le CPS a écrit:
C'est pas en apprenant à des cons à l'être, qu'ils ne le seront plus!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BESHPO

avatar

Nombre de messages : 1
Age : 31
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 11/11/2011

MessageSujet: Re: Interpelante situation du BESHPo   Mar 15 Nov 2011 - 3:45

Bonjour à tous,

J'suis le Président du BESHPO, Mattia Pisetta.

Je tiens tout d'abord à remercier tous ceux qui nous soutiennent, et notamment Urkel et Tutu qui ont pris notre défense publiquement et qui ont bien défendu la position qui est la notre.

Je tenais également à me défendre personnellement sur certains points abordés par Meghan :

1)
Citation :
un lieu où se réunir, où préparer les conseils facultaires et départementaux

Si vous le souhaitez vous pouvez venir dés maintenant intégrer le BESHPO ou le BESOCAN, les structures existent déjà. Je n'ai cessé de le répéter mais vous refusez obstinément de venir intégrer les organismes officiellement reconnus par la Faculté... je n'ai eu, depuis nos discussions, qu'une seule membre de Priorité Etudiante qui est venue s'y intégrer, et j'en suis heureux! Soyez plus nombreux à venir chez nous ou au BESOCAN, arrêtez d'adopter une posture anti-système typique d'une certaine idéologie politique...

2)
Citation :
nous avons organisé des réunions pour discuter d'une fusion des BE existants et l'intégration des délégués dans cette nouvelle structure et nous avons été confronté à un non catégorique du BESHPo de discuter

Il me semble tout de même normal que quand on parle de fusion des BE... seuls les BE soient concernés! Vous n'avez jamais consacré du temps et de l'énergie dans nos diverses activités, dans nos permanences de ventes, dans l'organisation de nos évènements... et tout à coup vous souhaitez avoir droit à la parole??? Vous n'aurez droit à la parole qu'une fois que vous aurez intégrés nos structures, et sur ce point, en effet, je suis catégorique! Tant que vous n'êtes pas membre d'un BE ce ne sont pas vos affaires!

3)
Citation :
Depuis septembre, la faculté peut financer le bureau fac, on pourrait d'autant mieux organiser toutes nos activités respectives

Quelles sont VOS activités? "Wendy contre-attaque"? Et la neutralité politique là-dedans? Un BE se doit de représenter l'ensemble de nos étudiants! Et financer ce genre de campagne est loin (voir même très loin) de faire l'unanimité auprès de nos étudiants!
C'est pour cela que je refuse que le BESHPO dépense un seul centime pour soutenir des campagnes de ce genre ou bien même pour soutenir une liste électorale plutôt qu'une autre aux élections facultaires. C'est dans nos statuts : on ne peut soutenir financièrement ou moralement une liste électorale plutôt qu'une autre! Ceci vaut autant pour Priorité Etudiante que pour les candidats que je soutient personnellement.

4)
Citation :
en quoi le BESHPo ne s'aligne pas déjà sur une position idéologique? N'organise t'il pas des JobDays et des semaines de L'Union Européenne?

Je suis abasourdi! Faudra me trouver l'idéologie politique qui est derrière le JobDay??? Le JobDay est tellement politique que le CPS y collabore... Le JobDay est tellement politique que l'ASPEBr y participe largement... Le JobDay est tellement politique que le Doyen de notre Faculté le finance en partie...
Le cycle de conférences "La Semaine de l'Europe" politiquement engagé? Et bien... va dire ça au Cercle du Libre Examen qui a co-organisé la première conférence... si on ne peut plus faire de conférences sur ça, alors on ne peut plus faire de conférences sur rien!

5)
Citation :
la seule fois ou Mattia a parlé en conseil est pour demander le port de la toge lors de la remise des diplômes

Bon, Meghan, mis à part que la question de la toge ne s'est discutée qu'en Conseil de Département de Sc. Po. et que tu n'y sièges pas... ajoutons aussi, le fait que, comme dit Urkel, vous ne venez jamais!!! C'est aberrant! Vous ne fêtes pas ce pour quoi vous avez été élus!
Puis, sache, que la question de la toge avait une importance toute particulière pour nos étudiants, qu'ils ont été consultés par sondage électronique, et qu'après avoir soutenus massivement mon projet, j'ai réussi à convaincre un corps académique plus que sceptique au départ! Ça m'a demandé 4 mois de travail et un intense lobbying auprès de certains professeurs et de certains assistants! Alors n'essaye même pas de diminuer le travail que j'ai accompli sur ce dossier!

Entre autre tu n'es juste pas au courant que j'ai réussi à sauvegarder, avec Geoffrey Legrand, le maintien de mon Master en Administration Publique, qu'ils ont failli supprimer! Là encore j'ai du aller chercher du soutien auprès de certains professeurs comme Cantelli et Genard et ça n'a pas été facile du tout! Non seulement j'ai réussi à le sauver mais j'ai aussi réussi à lancer un processus de réforme du MAP (Master en Administration Publique) qui a débouché sur un Groupe de Travail, piloté par le prof. Eraly, qui s'est réuni du mois de février au mois de septembre (auquel j'ai évidemment participé) et qui a débouché sur la plus importante réforme qu'un Master ai pu connaitre ces dernières années!

In fine, en plus de participer à tous les Conseils Facultaires depuis le début de l'année (sans exception! y compris pendant les vacances et les examens!), je me suis également rendu à tous les Conseils de Département de Sc. Po (auxquels je n'y suis pas obligé de m'y rendre), j'ai participé à tous les Bureaux Facultaires, je suis également membre de la Commission Pédagogique, de la Commission Électorale et de la Commission des Finances, sans oublier mon fameux GT sur la réforme du MAP : je n'ai tout simplement jamais raté une réunion!

Alors stp fait juste gaffe quand tu oses prétendre que je ne bosse pas, car tu n'as juste pas idée de la charge de travail que j'ai accepté d'assumer bénévolement et sans contreparties!

De plus ta fameuse bataille des 36h entre chaque exam est tout simplement indéfendable car c'est un logiciel informatique qui s'occupe de répartir les examens, et que si on ajoute la variable d'un minimum de 36h entre chaque examen (et même avec 24h) et bien le logiciel ne te sort aucune date d'examen! C'est tout simplement impossible! Si vous aviez été toquer à la porte du service horaire pour vous y informer, comme je l'ai fait, vous n'auriez pas perdu de temps à défendre un point auquel on ne peut trouver de solutions!

De même, le prix des syllabus n'est pas une compétence du Conseil Facultaire ou du Conseil de Département... tout comme le refinancement de l'enseignement supérieur à hauteur de 7% du PIB... ou la gratuité des transports... ou la gratuité des études...

6) Concernant la petite phrase de Sarah Schmit :
Citation :
les membres du beshpo sont les bienvenus, ils pourront s'intégrer dans les nouvelles structures, mais bon faire des photocopies c'est pas un gros travail

Comme dit Urkel, c'est juste un léger condescendant de sa part... mis à part qu'on ne fait pas de photocopies mais qu'on travailler avec un imprimeur, et que ma déléguée presse est probablement la personne de mon Conseil d'Administration la plus occupée après moi! Elle consacre en moyenne 15h de travail par semaine à cette tâche! Moi j'en consacre +/- 30 à mes tâches, sans exagération, je pourrais certes faire moins, mais j'aime tellement mon job que je m'y consacre à fond!

C'est une remarque que Sarah nous avait déjà faite lors de notre réunion avec Priorité Etudiante et je tiens à lui rappeler que l'organisation de la cérémonie de proclamation ça m'a pris 2 mois de temps, que le cycle de conférences "Semaine de l'Europe" ça m'a pris 3 mois de temps et que le JobDay ça en prend 5 mois! C'est là la remarque de quelqu'un qui ne sait pas ce que c'est que de faire tourner une organisation aussi complète que le BESHPO ou le CPS, et je remercie pour ça tous mes autres membres de mon Conseil d'Administration pour me décharger de toute une série de tâches afin de faire tourner comme il faut cette association auquel je tiens tant!


Voilà, je penses que peu liront l’entièreté du texte, mais je ne pouvais rester muet devant de telles attaques!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.beshpo.be
monsieur
accro
accro
avatar

Nombre de messages : 378
Age : 30
Année de baptême : 2005
Date d'inscription : 29/04/2007

MessageSujet: Re: Interpelante situation du BESHPo   Mar 15 Nov 2011 - 11:40

LU entièrement!
Pour mettre de l'eau dans le moulin:

http://www.fef.be/2011/11/demission-du-president-du-conseil-federal/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Valde
rodé-e
rodé-e
avatar

Nombre de messages : 185
Age : 27
Localisation : En pays de Flandre
Année de baptême : 2009
Poste au cercle : ex-VPI
Date d'inscription : 05/11/2009

MessageSujet: Re: Interpelante situation du BESHPo   Mar 15 Nov 2011 - 19:48

Je vais commencer avec une critique qui sort un peu du sujet mais qui va me permettre de rebondir sur une question que je me pose:

G. Sapine a écrit:
Aujourd'hui nous avons déjà gagné des droits étudiants grâce notamment au décret Wendy

A chaque "manif" qui se préparait sur l'unif pour défendre ces "droits", ce n'est pas une représentation de "Priorité Etudiante" (se disant représentant de tous les étudiants de la faculté) qui était présente mais bien une représentation du Comac avec ses drapeaux montrant très clairement sa position politique (alors que si vous prétendez représenter tous les étudiants, il me semble que ces positions n'ont rien à faire dans un cortège pareil!).

Les subsides que "Priorité Etudiante"/ "Comac" tentent d'obtenir en se présentant comme BE, serviront à quoi exactement? Car j'imagine que toute la pub qui est faite,
JM a écrit:
pour nous faire chier (excusez l'expression) encore plus sur le campus.
(Non, Janmar n'est pas le seul à être saoulé par ce trop plein de pub (s'il n'y avait ça qui le saoulait, il serait nettement moins "encombrant", d'ailleurs)), coûte bien chère!



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
patapon
Big Fan
Big Fan
avatar

Nombre de messages : 987
Age : 34
Année de baptême : 2002
Poste au cercle : amuleur de kush
Date d'inscription : 02/05/2007

MessageSujet: Re: Interpelante situation du BESHPo   Mer 16 Nov 2011 - 18:26

Ne t'inquiète pas mon gros morse, le folklore sera sauvé! Parole du garant de ce dernier, c'est dire.... (du folklore hein pas du gros fat d'1m95.)

Ce qui me fait rire dans toute cette histoire, et que je ne saisis donc pas bien, c'est l'automatisme qui existe entre représentant des étudiants au sein des différents conseil (fac et dpt) élu par le peuple étudiant en délire (oui oui bien sûr, pour une fois qu'on arrive à atteindre le quorum.. ) et leurs "droits d'autodétermination" quant à l'émergence d'un BE (facultaire, pas facultaire, départementale pas départementale, d'ailleurs je hais les départementales..)

Que je sache, les BE sont des ASBL reconnues par l'ULB et n'ont strictement rien à voir avec une quelconque représentation étudiante. Les membres du CA de ces ASBL sont élus par leurs membres et non par la totalité des étudiants. Evidemment avec le temps, on peut y voir un amalgame au vu du nombre délirants de personnes qui s'impliquent dans ces matières et qui se retrouvent dans les deux. Et quand bien même, si l'on parle de l'apparition d'un nouveau BE facultaire, en rien il ne pourrait surclasser et de facto détruire les BE dptales (cela me ferait bien rire) et faudrait il encore qu'il se fasse reconnaître par les autorités de l'ULB. Et même là encore, vu les trois pellés deux tondus que ce genre d'orga rameute, se faire membre de l'ASBL et reprendre le pouvoir à la prochaine AG ou même se présenter directement lors de l'AG constitutive est d'une accessibilité déroutante.

Et voila, encore une fois le folklore est sauvé par qui...? Mais par Super-Folkloriste, bien sûr..--->kra, fais nous un dessin de super-folklo' (t'as vu morse, hein dis, t'as vu..? easy game, wink wink, nuch nuch say no more!)

Et au fait, personne à trouvé ma penne? What a Face

_________________
une intelligence libre est le point le plus révolutionnaire qui soit pour une époque...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Priorité Etudiante

avatar

Nombre de messages : 1
Age : 28
Date d'inscription : 16/11/2011

MessageSujet: Re: Interpelante situation du BESHPo   Mer 16 Nov 2011 - 22:46

Bonjour,

Je m’appelle Sarah Schmit, je suis déléguée Priorité Etudiante et candidate pour les élections étudiantes au CA cette année.

Ces derniers jours, l'idée a commencé à circuler que Priorité Etudiante voudrait la disparition du BESHPo en FSP et que nous voulons avant tout nous accaparer l'argent nouvellement mis à disposition des BE. Ces débats récents ont pris une tournure à laquelle je ne m'attendais pas et que je ne souhaite en aucun cas. Je crois qu’il y a eu pas mal de malentendus, chacun s’est senti attaqué et nous n’avons pas réussi à dialoguer. Il est donc important de clarifier certaines choses afin de remettre un climat serein.

Que veulent les délégués Priorité Etudiante? Avant tout prendre en main les problèmes que rencontrent les étudiants. Nous voulons les porter dans les conseils, ainsi que défendre et gagner de nouveaux droits pour les étudiants. Nous travaillons depuis deux ans pour l’obtention d’une meilleure répartition des horaires d’examens, notamment pour un minimum de 36h entre chaque examen, ainsi que pour l’accès à des supports de cours dans tous les cours et à des prix démocratiques. Ces deux revendications sont issues des sondages que nous avons réalisés en 2009. C'est sur base de la défense de ces deux revendications que nous avons été élus à une large majorité il y a deux ans. Par notre travail, nous avons contribué à des victoires importantes pour (tous) les étudiants, comme le décret Wendy. Celui-ci instaure en effet un gel du minerval pour tous les étudiants, ainsi que la gratuité des supports de cours pour tous les étudiants boursiers (droit qui a maintenant été retiré aux boursiers masters, ce que nous contestons).

Depuis maintenant plusieurs années, il n'y a plus de Bureau des délégués au niveau facultaire. Cela veut dire: pas de lieu pour coordonner le travail des délégués, pas de lieu de débat, pas de lieu de préparation des conseils, etc. FSP est une des seules facultés (voire la seule?) où un tel organe n'existe pas. Nous trouvons que c'est un problème et nous voulons le résoudre. Être délégué n'est en effet pas toujours facile, on fait parfois face à des dossiers compliqués. Un lieu d'échange entre délégués, qu’ils soient au département ou en faculté, qu’ils soient de Priorité Etudiante ou non, est selon nous nécessaire à une délégation efficace.

Cela ne rentre pas en contradiction avec le travail qui est effectué par les BE actuels, tant le BESOCAN que le BESHPo. En effet, les activités respectives ne se recoupent pas, ne sont pas les mêmes, même si nous partageons une même volonté d'améliorer le quotidien des étudiants. Nous ne voulons donc en aucun cas que cesse le travail entrepris par des dizaines d’étudiants motivés. Que ce soient les permanences, la vente de résumés, de syllabus, les parrainages ou les événements. Les BE sont des lieux de référence pour de nombreuses générations d'étudiants et nous n'avons aucunement l'intention de les faire disparaître ou de les "phagocyter". Notre première préoccupation en termes de structure est de créer un organe où les délégués puissent se rassembler pour discuter de leurs interventions en conseil et de leurs projets. Ceux-ci peuvent par ailleurs choisir de s'impliquer dans les BE ou de ne pas le faire, nous voyons ça comme des choses différentes.

Tout aurait été plus simple si les autorités de l'université n'avaient pas voté à la rentrée un nouveau protocole liant les BE à la faculté, imposant que ne subsiste qu'un seul et unique BE par faculté et que les élus soient impliqués dans la structure du BE facultaire. Nous pensons que ce nouveau protocole peut-être positif pour d'autres facultés mais rend compliquée la situation en FSP étant donné l'existence de deux BE distincts et notre projet qui se rajoute encore de créer un organe pour les délégués. Notre point de vue est que nous faisons face à un problème commun, qui n'est pas simple: celui de réfléchir une structure unitaire (dans l'obligation de répondre au protocole) mais où chaque groupe peut garder la plus grande autonomie possible. C'est un problème auquel nous devrons réfléchir en commun après les élections de décembre dans le respect de chacun.

J’espère sincèrement que ce message apporte certaines réponses et clarifications. Si vous avez encore des questions, je suis joignable au 0472 58 26 77.

Sarah
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tutu
rodé-e
rodé-e
avatar

Nombre de messages : 230
Age : 29
Localisation : Bruxelles
Année de baptême : 2006
Poste au cercle : Old one
Date d'inscription : 01/05/2007

MessageSujet: Re: Interpelante situation du BESHPo   Jeu 17 Nov 2011 - 12:52

J'ai eu l'occasion d'avoir une discussion posée ce matin avec Charlie dont la position allait dans le même sens que cette déclaration, que je découvre à l'instant, et qui, personnellement, me rassure vis-à-vis de vos intentions.

Comme je l'ai affirmé à Charlie, sur cette base il est certainement possible de mettre en place un BE facultaire avec une structure qui rassemblerait à la fois le BESHPo, le Besocan et les délégués facultaires et de département (puisque c'est ce qu'exige le protocole). Le tout serait de penser des modalités plus originales que dans les autres facultés puisque le réel différend se situe au niveau de l'apolitisme exigé par les BE et la volonté de maintenir l'activisme chez certains délégués facultaires qui se révèlent incompatibles.

Ce n'est pas impossible à mettre en place mais cela demandera un investissement de la part de chacun de même que la capacité à faire des concessions. Je vais pousser du côté du BESHPo pour qu'on se mette à discuter de la mise en place d'un tel BE facultaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Interpelante situation du BESHPo   

Revenir en haut Aller en bas
 
Interpelante situation du BESHPo
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Interpelante situation du BESHPo
» la situation économique de la vallée de l'Andelle
» Double changement de situation
» La situation de l'est de la RDC abordée à Luanda
» Sangaris : point de situation du 20 novembre 2014

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum du CPS :: Général :: Forum Public-
Sauter vers: